Réseaux de chaleurs et de froid : l’ADEME fait un état des lieux de la filière dans son dernier rapport

02/08/2019

Au moment où une ordonnance lève les freins juridiques dans la filière de la géothermie, l’ADEME vient de publier son dernier rapport sur les réseaux de chaleurs et de froid. Intitulé « Réseaux de chaleurs et de froid, état des lieux de la filière : marchés, emplois, coûts », ce rapport dresse un bilan de l'écosystème des acteurs en présence et fournit une évaluation des retombées socio-économiques actuelles en termes d'activités économiques, d'emplois et de coûts. L’accent est particulièrement mis sur la distribution primaire de chaleur.

On peut ainsi retenir les points suivants :

  • Au niveau mondial, avec près de 600 000 km de canalisations, les réseaux de chaleur alimentent l'équivalent de près de 4,5 fois la consommation finale d'énergie résidentielle-tertiaire française.
  • Avec 56% du mix assuré par des EnR&R, la France se distingue par un taux d'EnR&R élevé grâce une politique publique ambitieuse.

  • En France, un marché estimé à près de 2,5 milliards d’euros dont près de 90% liés à l'exploitation-maintenance et la vente d'énergie des réseaux en fonctionnement.

  • La filière réseau de chaleur et de froid représente 12 800 etp (équivalent temps plein) directs et indirects dont 6800 directs en France en 2017.

  • Un marché domine par cinq grands opérateurs qui concentrent 90% du chiffre d'affaires annuel et comptabilisent 3500 etp.

  • Des technologies « basse température » qui permettent d'optimiser les couts de distribution primaire de la chaleur.

 

Dernière mise à jour le 02.08.2019